Plus

Vente de voitures – Comment vendre votre voiture

23. août 2022

Temps de lecture: minutes

Vente de voitures – Comment vendre votre voiture

AutoScout24

AutoScout24

Partagez cet article
Facebook
Twitter

Lors de la vente d’une voiture, de sommes d’argent importantes changent souvent de main. Ce guide vous aidera à tenir compte de tous les points importants lors de la vente de votre voiture, de la préparation jusqu’à la conclusion du contrat.

La question la plus importante est de savoir à quel prix vous pouvez vendre votre voiture. La recherche sur AutoScout24 de modèles identiques avec une motorisation, un équipement et un kilométrage similaires fournit un bon point de repère. Pour ce faire, utilisez le masque de recherche avancée.

Préparation

Une fois que vous avez fixé un prix approximatif, il faut préparer la voiture pour la vente. Choisissez le moment opportun pour la vente – les prix des cabriolets par exemple varient selon la saison. Les petites réparations, un contrôle technique récent et un nettoyage à fond de la voiture augmentent également les chances d’obtenir un prix équitable.

Publier une annonce

Une fois votre voiture préparée, il faut publier une annonce. AutoScout24, la plate-forme la plus importante de Suisse, constitue le canal idéal.

Utilisez toutes les possibilités que vous offre notre système lors de la rédaction de l’annonce. Les détails sur l’équipement et l’historique des services ainsi que des photos attrayantes sont de bons arguments de vente. Très important : toutes les informations contenues dans l’annonce doivent être véridiques ! Si la voiture a été réparée suite à un accident et si vous cachez ce fait à l’acheteur, il peut se retirer du contrat.

Vous trouverez ici plus de conseils pour rédiger une annonce parfaite.

Garanties

Pour les marchandises d’occasion (c’est-à-dire les voitures d’occasion), il est possible d’exclure toute garantie. En tant que vendeur, le mieux est d’utiliser la formulation suivante : « Sont particulièrement et expressément exclues toutes les exigences de garantie, dans la mesure où la loi le permet, en particulier le droit de résiliation de la vente ou la réduction du prix ». Les formulations « vendue sur place » ou « sans garantie » ne devraient pas être utilisées pour des raisons d’ambiguïté.

Réflexions sur la négociation

Une fois votre annonce en ligne, il faut attendre les acheteurs potentiels. Préparez déjà vos arguments (design intemporel, exclusivement conduite sur l’autoroute,…) qui parlent en faveur votre voiture.

Prenez tous les documents importants qui pourraient intéresser l’acheteur potentiel avec vous : carte grise, carnet d’entretien, procès-verbal du dernier contrôle technique, fiche antipollution, manuels d’utilisation. Les justificatifs concernant les équipements supplémentaires, le tuning ainsi que les travaux d’entretien et les réparations sont également utiles.

Avant d’entamer la négociation, déterminez jusqu’à quel point vous voulez et pouvez baisser le prix. Un acheteur avisé saura évaluer la marge de manœuvre en sa faveur.

Course d’essai

L’honnêteté est la meilleure des politiques ! Soyez honnête dans votre annonce et lors de la visite et n’affirmez rien que vous ne puissiez prouver. En tant qu’acheteur, vous ne devez pas oublier que la personne en face de vous n’est peut-être pas un spécialiste.

En tant que vendeur, soyez également honnête si vous avez connaissance de défauts. N’oubliez pas non plus de mentionner les éventuelles pièces de tuning, les dates de contrôle technique ou les garanties en cours sur les voitures d’occasion ou neuves.
Prévoyez suffisamment de temps pour la visite et la course d’essai (entre 30 minutes et une heure). Évitez si possible les heures de pointe et fixez un itinéraire approprié (en ville et sur l’autoroute).

Accompagnez la course d’essai dans la voiture après en avoir convenu, vous pourrez ainsi commenter immédiatement les bruits de la voiture (mais soyez réservé). En outre, cela permet d’éviter qu’un prétendu acheteur potentiel ne disparaisse avec la voiture.
Important : concluez un contrat écrit.

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Avec un contrat écrit, vous êtes du bon côté si l’acheteur change soudainement d’avis.

Notre modèle de contrat d’achat vous aidera à prouver les détails, alors qu’autrement, ce sera toujours la parole d’une partie contre l’autre. Il montre également quels points doivent absolument être clarifiés. De plus, vous pouvez également consigner par écrit la manière dont vous souhaitez régler la remise de la voiture.
À propos de contrat : si vous n’êtes pas le premier propriétaire de la voiture ou si vous n’en avez pas la certitude, n’affirmez pas que la voiture n’a subi aucun accident. Si vous cochez la case « non accidenté » dans un contrat de vente, vous assumez également la responsabilité des dommages causés par les propriétaires précédents et devez, le cas échéant, en assumer les conséquences. Ainsi, même avec une bosse de stationnement un peu importante, la voiture n’est légalement plus considérée comme non accidentée.

Les formalités de vente de voitures

Contrat:

concluez en tous cas un contrat écrit. Bien que les contrats oraux soient également valables, il est vivement conseillé d’opter pour la forme écrite lors de la vente d’un véhicule, afin d’éviter toute éventuelle divergence et litige ultérieur.

Notez toutes les indications nécessaires dans le contrat de vente: nom et adresse, numéro ID. Faites éventuellement établir une quittance pour les documents et clés que vous aurez remis.

Responsabilité:

vous devriez exclure toute responsabilité du fait des choses (exception: Quality1). De cette manière, aucune garantie en soi n’est donnée. La condition de divulgation d’accidents antérieurs ainsi que la responsabilité pour les défauts intentionnellement cachés et les caractéristiques promises restent cependant valables.

Paiement:

pour vous, le plus sûr est d’encaisser le prix de vente en argent comptant – en respectant les mesures de sécurité nécessaires.

Remise:

ne remettez la voiture et le permis de circulation à l’acheteur qu’après paiement du prix total de la vente.

L’acheteur ne pourra rouler avec la voiture jusque chez lui qu’avec des plaques d’immatriculation organisées à cet effet. Mettez-vous d’accord avec l’acheteur concernant les démarches à suivre pour la remise de la voiture (annulation du permis de circulation, plaques d’immatriculation, transfert du véhicule).

Pour ce faire, veuillez tenir compte des points suivants:

  • Les permis de circulation peuvent uniquement être annulés par le service d’homologation correspondant du Service des automobiles. En règle générale, c’est l’ancien propriétaire qui s’en charge mais l’acheteur peut cependant, lui aussi, s’en acquitter. Les démarches peuvent également être réglées par voie postale.
  • Les véhicules dont le permis de circulation a été annulé n’ont le droit de circuler sur les routes pendant que la journée de l’annulation (jusqu’à minuit).
  • Les plaques d’immatriculation correspondantes peuvent encore être gardées pendant deux semaines après l’annulation du permis de circulation.
AutoScout24

AutoScout24

Partagez cet article
Share on Facebook
Tweet on Twitter
Contenu de cet article

Articles connexes

Contenu de cet article