Volvo V60 – La puissance suédoise au service de toute la famille

27. octobre 2022

Temps de lecture: minutes

Volvo V60 – La puissance suédoise au service de toute la famille

AutoScout24

AutoScout24

Partagez cet article
Facebook
Twitter

La Volvo V60 est le modèle classique parmi les breaks. Désormais, la Nordmann est également disponible en version hybride. La puissance suédoise atteint son apogée sur le modèle haut-de-gamme « Polestar engineered » .

La Volvo V60 T8 eAWD « Polestar engineered » en chiffre:

  • Moteur: 2,0 litres, 4 cylindres avec compresseur et moteur électrique (405 ch, 430 Nm à 4500 tr/min)
  • Transmission: intégrale
  • Boîte de vitesses: automatique à 8 rapports
  • Performances: 0-100 km/h 4,6 s, pointe 250 km/h
  • Poids et chargement: poids 2.103 kg, coffre à bagages 529 à 1.441 l
  • Consommation: 2,1 l/100 km
  • Prix de base: à partir de 83.000 francs
  • Modèles concurrents: Mercedes-Benz E 300 T, Audi A6 Avant Plug-in-Hybrid, BMW X2, xDrive 25e, VW Passat GTE
  • État: 11 mai 2020

Accélérer encore une fois

Cette année, Volvo ne se contente pas d’introduire la limitation de vitesse intégrée à 180 km/h, mais la marque se débarrasse également du diesel dans un avenir prévisible. Les modèles électriques et les hybrides plug-in, tels que le break familial V60 T8 eAWD qui porte le badge sportif « Polestar engineered », prendront le relais. Cette Suédoise puissante, qui coûte 83.000 francs, combine un quatre cylindres de 318 ch, suralimenté par un turbocompresseur et un compresseur, avec un moteur électrique de 65 kW et jusqu’à 48 km d’autonomie électrique. Le bolide Polestar est d’ailleurs l’une des dernières Volvo à accélérer encore une fois avant la nouvelle limite à 180 km/h, avec une vitesse maximale de 250 km/h.

Une épaule à laquelle s'appuyer

En matière de design, ce bolide suédois n’a rien à envier à personne. Le break familial incarne le style scandinave chic jusque dans les rayons de chaque jante. Vous pourrez observer l’absence de fioritures et d’autres détails fantaisistes. Des lignes claires, des phares et des feux arrière voyants et une calandre reconnaissable entre mille – tout cela est synonyme de solidité et de sécurité. La Volvo V60 représente l’épaule à laquelle on peut s’appuyer… sur ses quatre roues. Dans la finition signée « Polestar Engineered », les ceintures de sécurité et les étriers de frein jaunes apportent une touche d’originalité. Un châssis avec amortisseurs Öhlins à technologie Dual Flow Valve, ainsi que des stabilisateurs transversaux à l’avant et à l’arrière et des ressorts plus fermes apportent une dernière touche à cette puissance suédoise.

Elle se découvre avec les yeux et les mains

L’intérieur de la V60 procure aussi un sentiment de sécurité et de bienveillance. Des matériaux nobles, une finition impeccable et une élégance sobre font de l’habitacle un plaisir pour les yeux et les mains. Chaque chose est à la place. L’un des points forts recensés est incontestablement le grand écran tactile de la console centrale, qui s’utilise comme une tablette avec ses fonctions balayer, toucher et faire glisser. Malgré la présence de fonctions multiples, vous serez rapidement à l’aise aux commandes. Vous pourrez tout récupérer, utiliser et régler de manière intuitive. De nombreux espaces de rangement complètent l’impression positive suscitée par l’habitacle, qui offre également beaucoup d’espace pour tous les passagers.

De l'espace à profusion, ainsi que des caractéristiques réfléchies

Le coffre est vaste également avec sa capacité de 529 litres, malgré la propulsion hybride plug-in. Les possibilités de fixation bien pensées à l’intérieur du coffre sont particulièrement pratiques. Grâce à elles, les achats ou même les sacs peuvent être bien fixés et vous pourrez profiter pleinement des performances sportives de la voiture sans craindre de transformer instantanément les bananes que vous venez d’acheter en smoothie.

Une conduite souple

Avec une puissance de 405 ch, la suédoise de 4,761 mètres de long est en effet digne d’une bonne vidéo avec Dolph Lundgren. Même s’il est difficilement possible d’imaginer que sous le capot racé, il n’y a qu’un moteur à essence 4 cylindres de 2,0 litres avec suralimentation par turbo. Celui-ci fournit tout de même une puissance de 318 ch et fonctionne avec une souplesse à laquelle on n’est habitué qu’avec des moteurs 6 ou 8 cylindres. De plus, un moteur électrique de 87 ch (66 kW) contribue à des performances de conduite encore plus fascinantes.

Liberté de choix et liberté de conduite

Le moteur électrique tourne d’emblée à une vitesse de rotation allant jusqu’à 3.000 tr/min et un couple maximal de 240 Nm. Le moteur à essence atteint entre 2.200 et 4.500 tr/min et un couple maximal de 430 Nm. Vous avez le choix entre différents modes de conduite, qui confèrent chacun un caractère différent au véhicule. Ainsi, il est possible de rouler en mode purement électrique ou de combiner les avantages des deux propulsions en mode hybride. Il existe également un mode sport pour un plaisir de conduite absolu, un mode AWD pour les conditions hivernales ou un mode individuel. Il est réaliste de parcourir environ 40 kilomètres en mode purement électrique et, même après avoir couvert cette distance, la récupération d’énergie au freinage permet souvent de continuer à rouler en mode purement électrique. Le passage du moteur électrique au moteur à combustion ne se remarque presque pas. En effet, ce passage s’effectue en douceur et l’insonorisation de la V60 est si bonne que vous ne percevez rien sur le plan acoustique. Même à vitesse d’autoroute, l’habitacle reste très silencieux, ce qui confirme une fois de plus la notion premium de la V60.

Autonomie partielle jusqu'à 180 km/h

À la grande surprise de tous, la consommation se maintient également dans des limites très convenables. En optant pour ce véhicule, celui qui ne parcourt pas plus de 40 kilomètres par jour et dispose d’une recharge agit de manière très efficace et respectueuse de l’environnement. Il s’avère toutefois difficile d’atteindre les 2,1 litres indiqués par le fabricant pour les 100 premiers kilomètres. En termes de confort et de sécurité, Volvo met les bouchées doubles sur la V60. Ainsi, il existe un assistant adapté à presque chaque situation – que ce soit pour se garer, maintenir sa trajectoire, croiser, évoluer dans les embouteillages, en ville ou sur l’autoroute, ou encore pour freiner. L’un des points forts est le Pilot-Assist en option, qui conduit le break familial et son chargement à destination en autonomie partielle et en toute décontraction, à une vitesse maximale de 180 km/h.

Ce qui nous plaît

La Volvo V60 T8 eAWD représente l’association Plug-in-Hybrid de manière fort sympathique. La manière dont Volvo associe les différents composants pour former un ensemble cohérent s’avère vraiment convaincante. Les performances routières et l’équipement correspondent également aux exigences élevées des Suédois. De même que le prix.

Ce qui nous plaît moins

De manière réaliste, il est possible de parcourir environ 40 kilomètres en mode purement électrique, ce qui est tout à fait acceptable au niveau des déplacements quotidiens. Toutefois, en ce qui concerne la récupération de frein, elle pourrait offrir davantage.

Toutes les informations sur nos produits et services ainsi que des conseils sur l'automobile.

AutoScout24

AutoScout24

Partagez cet article
Share on Facebook
Tweet on Twitter
Contenu de cet article

Articles connexes

Contenu de cet article