Plus

Impôt sur les voitures (taxe auto) dans canton de Neuchâtel

10. juillet 2023

Temps de lecture: minutes

Impôt sur les voitures (taxe auto) dans canton de Neuchâtel

Picture of Isaline Muelhauser

Isaline Muelhauser

Partagez cet article
Facebook
Twitter

L’impôt sur les voitures relève des cantons (et non de la Confédération). Chaque canton applique sa propre législation. Vous trouverez ici toutes les informations utiles pour comprendre la taxe auto dans le canton de Neuchâtel.

Quel que soit le canton, chaque propriétaire de véhicule doit payer la taxe aussitôt que le véhicule est immatriculé. Si vous déposez temporairement vos plaques (c’est possible jusqu’à 2 ans dans le canton de Neuchâtel) ou si votre voiture est exclue de la liste des véhicules immatriculés dans le canton, vous n’avez plus besoin de payer la taxe auto. Il existe de grandes différences; selon le canton, la taxe passe du simple au double, tout comme les éventuels avantages accordés aux voitures peu polluantes et électriques.

Bon à savoir: En Suisse Romande, on parle de taxe de circulation cantonale, taxe auto, impôt sur les voitures ou encore impôt pour les plaques; la terminologie varie. Il s’agit bien de l’impôt calculé au niveau cantonal pour recevoir des plaques d’immatriculation lorsque l’on possède une voiture et que l’on réside en Suisse. Attention, on ne confond pas cet impôt cantonal avec l’impôt fédéral sur l’importation des véhicules automobiles (on parle là de ‘frais d’importation’).

Comment calcule-t-on l’impôt sur les voitures dans le canton de Neuchâtel?

Dans le canton de Neuchâtel, il y a une part fixe et une part variable à l’impôt pour les voitures. La part fixe est de 250 CHF. On y ajoute une part variable calculée selon les émissions de CO2 en g/km et l’âge du véhicule, puis on déduit 291 CHF.

La taxe est moins élevée pour les voitures à faibles émissions et les voitures plus anciennes. Le canton entend privilégier la mobilité durable en encourageant l’achat de voiture énergiquement efficace (ou électrique) tout en incitant les propriétaires à utiliser leur voiture le plus longtemps possible. En appliquant un taux plus bas pour les véhicules plus anciens, le canton vise à réduire l' »énergie grise » liée à la production de nouvelles voitures. La taxe pour les voitures à faibles émissions et/ou les voitures plus anciennes coûte, dans de nombreux cas, uniquement le forfait minimum de CHF 250.

Pour les voitures immatriculées après le 1.1.2021, on utilise la valeur WLTP et on soustrait 23 g/km. Pour les véhicules mis en circulation avant le 1.1.2021, on utilise la valeur NDEC.

Voici à quoi ressemble le calcul de l’impôt pour les voitures:

250 (part fixe) + [émissions CO2 (g/km) x 4] – [âge du véhicule au 01.01 de l’année en cours (année) x 15] – 291 (facteur de correction) = Taxe auto annuelle (CHF)

Même si le résultat du calcul de l’impôt est inférieur, chaque propriétaire paie au moins la part fixe (CHF 250).

Utilisez le simulateur de taxe automobile du canton de Neuchâtel pour connaître exactement le montant que vous devrez payer pour votre voiture.

Exemple de calcul pour une Skoda Octavia 2.0 SCR DSG Ambition dans le canton de Neuchâtel

Émissions de CO2: 118 g/km (WLTP)

Taxe auto pour une voiture neuve:

CHF 250 + (93 × 4) – (0 × 15) – 291 = CHF 339 par an

Taxe auto pour un modèle qui a 5 ans:

CHF 250 + (93 × 4) – (5 × 15) – 291 = CHF 264 par an

Combien coûte l’impôt sur les voitures électriques dans le canton de Neuchâtel?

L’impôt des voitures électriques coûte uniquement la part fixe de CHF 250 par an.

Toutes les informations sur nos produits et services ainsi que des conseils sur l'automobile.

Picture of Isaline Muelhauser

Isaline Muelhauser

Partagez cet article
Share on Facebook
Tweet on Twitter
Contenu de cet article

Articles connexes

Contenu de cet article