Le 10 auto elettriche più convenienti del 2023

28. Marzo 2023

Momento della lettura: minuti

Le 10 auto elettriche più convenienti del 2023

Andreas Faust

Andreas Faust

Condividi questo articolo
Facebook
Twitter

Vous rêvez d’une voiture électrique et vous avez un petit budget? Découvrez quelles sont les voitures électriques les meilleures marché en Suisse. Il existe depuis longtemps des voitures électriques à prix raisonnable.

Lorsque vous choisissez une voiture électrique, souvenez-vous de prévoir votre budget annuel. Vous pourrez économiser des frais d’entretien et de carburant (la consommation d’électricité) grâce à un modèle électrique. Ceux-ci ont moins de risques d’usure des pièces et nécessitent donc moins d’entretien. Notez également que des mesures d’encouragements à la mobilité électrique et des subventions existent dans de nombreux cantons. Encore un dernier conseil pour les économes, informez-vous auprès de votre assurance, elles sont nombreuses à proposer des rabais de prime pour les assurances auto électriques.

Informations selon les listes de prix suisses disponibles par les marques automobiles. Dernière mise à jour: 13 février 2023

1. Dacia Spring: dès 19.990

Dacia, la filiale roumaine de Renault, est connue pour ses modèles de voitures à combustion à prix raisonnables. Depuis l’automne 2021, la Dacia Spring, une petite voiture électrique bien pratique, au prix tout à fait abordable (moins de 20.000 CHF) complète l’offre de Dacia. La Spring offre 230 kilomètres d’autonomie WLTP, sans possibilité de charge rapide. Pour la recharge en courant continu (jusqu’à 30 kW), ajoutez 650 francs. Le prix franchit alors le palier des 20.000 francs.
D’une longueur de 3,71 mètres, la Dacia Spring se faufile sans problème dans les rues les plus étroites. Son moteur de 45 ch (33 kW) convient parfaitement à un usage urbain. On apprécie aussi son esthétique qui nous inspire à l’aventure. Pour 800 francs supplémentaires, elle est disponible avec 65 ch (48 kW). Même en ajoutant des options, la Dacia Spring reste – et de loin – la voiture électrique la moins chère de Suisse.

En bref, la fiche technique de la Dacia Spring:

  • prix dès CHF 19.990.
  • traction avant, 33 kW/45 ch
  • volume du coffre: 270 – 1.100 litres
  • consommation: 13,9 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 230 km
  • recharge AC 0 – 80% en 56 minutes
  • émissions totales (pour 200.000 km) : env. 18,3 t CO2
  • coûts/an (pour 15.000 km) : env. CHF 6.951

2. Renault Twingo E-Tech Electric: dès 24.000.-

La Renault Twingo, disponible depuis 30 ans, est l’une des voitures de grande série les plus vendues de tous les temps. Depuis 2020, la troisième génération de la Twingo existe en version électrique. La Twingo avec une motorisation essence avait été développée en collaboration avec les modèles Smart Fortwo et Forfour. Pour la Twingo électrique, Renault profite encore de son partenariat avec Smart (filiale de Mercedes). La Twingo est équipée du même moteur électrique de 82 ch (60 kW) que les Smart. Avec une autonomie de 190 kilomètres et une puissance de charge maximale de 22 kilowatts, elle ne vous conviendra probablement pas pour de longs trajets. En revanche, son autonomie et sa taille compacte (seulement 3,6 mètres) en font un excellent choix pour une utilisation quotidienne en ville. Notez encore qu’en Suisse, Renault commercialise uniquement des Twingo électriques.

En bref, la fiche technique de la Renault Twingo E-Tech 100 % Electric:

  • prix dès CHF 24.000.
  • propulsion arrière, 60 kW/82 ch
  • volume du coffre: 219 – 980 litres
  • consommation: 16,5 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 190 km
  • charge AC 0 – 80 % en 60 min
  • émissions totales (pour 200.000 km): env. 19,9 t CO₂
  • coûts/an (pour 15.000 km): env. CHF 7.404

3. Smart EQ Fortwo: dès 27.000.-

Équivalente à la Renault Twingo d’un point de vue technique, la Smart Fortwo occupe la troisième place de notre top 10. Elle existe aujourd’hui uniquement en version électrique à deux places. Smart prend la mobilité électrique au sérieux et ne propose plus de Fortwo équipée de moteur à combustion depuis 2019. Depuis 2021, uniquement la version à deux places est commercialisée.
On pourrait presque qualifier la Smart Fortwo de sportive en raison de ses 82 chevaux pour deux places et 2,7 mètres. Malheureusement, ces dimensions compactes limitent l’espace disponible pour la batterie: une batterie de 17,6 l’équipe. Grâce à un système intelligent de récupération d’énergie au freinage ou en roues libres, elle offre toute de même une autonomie WLTP de 132 kilomètres. La récupération d’énergie s’adapte à la densité du trafic grâce au régulateur de vitesse et à la détection automatique de la limite de vitesse. Autrement dit, malgré son autonomie plutôt faible en comparaison des autres modèles de notre top 10 des voitures électriques les moins chères, Smart a vraiment une longueur d’avance. Bonus: pour 3.700 francs supplémentaires, vous vous offrez la version cabriolet.

En bref, la fiche technique de la Smart EQ Fortwo:

  • prix dès CHF 27.000.
  • propulsion arrière, 60 kW/82 ch
  • volume du coffre: 260 – 350 litres
  • consommation: 18,6,0 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 132 km
  • recharge DC 0 – 80 % en plus de 40 minutes
  • émissions totales (pour 200.000 km): env. 19,6 t CO2
  • coûts/an (pour 15.000 km): env. CHF 7.949

4. VW E-Up: dès 27.850.-

Toutes les voitures électriques VW ne sont pas ID! Découvrez la VW E-Up, une petite voiture électrique qui a précédé tous les modèles VW ID actuellement disponibles. On pourrait penser qu’elle n’est techniquement pas vraiment d’actualité: c’est faux! Il y a deux ans, VW a mis son équipement à jour. La capacité nette de la batterie a été doublée pour atteindre 32,3 kWh (36,8 kWh brut).

La VW E-Up prend une belle quatrième place dans notre top 10 des voitures électriques pour un petit budget après la Dacia Spring, la Renault Twingo et la Smart Fortwo. L’autonomie de la VW E-Up dépasse tous les modèles citadins de notre Top 10. Avec 260 kilomètres d’autonomie selon la norme WLTP, elle est idéale pour un usage quotidien. Sa propulsion électrique puissante en fait une rapide et donne un petit feeling de GTI. VW prévoit aussi (en 2025), une nouvelle version de la VW ID 2, plus longue et plus coûteuse. Gardons l’œil ouvert.

En bref, la fiche technique de la VW E-Up:

  • prix dès CHF 27.850.-
  • traction avant, 61 kW/83 ch
  • volume du coffre: 251 – 959 litres
  • consommation: 14,4 – 14,8 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 253 – 260 km
  • recharge DC 10 – 80 % en 60 minutes
  • émissions totales (pour 200.000 km): env. 21,1 t CO2
  • coûts/an (pour 15.000 km): env. CHF 7.928.-

5. JAC e-S2: dès 29.989.-

La marque chinoise JAC lance, en Suisse, un SUV électrique avec un prix imbattable tant il est avantageux. Le e-S2 frôle le palier des 30.000 francs. Même s’il existe des voitures électriques à moins de 30.000 francs en Suisse, vous ne trouverez pas une voiture électrique aussi performante pour moins cher. On pourrait même qualifier le e-S2 de ‘produit d’appel’: une voiture avec un prix si bas qu’il ne générera pas de profit direct mais rendra la marque JAC populaire en Suisse.
Avec des dimensions de 4,13 mètres, pour cinq places, ce SUV électrique offre suffisamment de place pour toute une famille. Un moteur électrique de 115 ch (85 kW) l’équipe pour une conduite dynamique et un couple maximal de 270 Nm. En raison de son autonomie un peu modeste (275 kilomètres), nous le recommandons comme voiture d’appoint. Globalement, il offre un excellent rapport qualité-prix.

En bref, la fiche technique du JAC e-S2:

  • prix dès CHF 29.989.
  • propulsion arrière, 85 kW/115 ch
  • volume du coffre: non communiqué
  • consommation: 16,3 kWh/100 km
  • autonomie WLTP : 275 km
  • recharge DC 10 – 80 % en 50 minutes
  • émissions totales (à 200.000 km): non communiquées
  • coût/an (pour 15.000 km): non communiqué

6. Fiat 500e: dès 30.490.-

Vous cherchez une voiture électrique qui a du style à un prix raisonnable? La dernière génération de la légendaire 500 Fiat est pour vous. Depuis 2020, la Cinquecento est 100 % électrique. Avec 3,63 mètres de long, elle est plus longue que la 500 équipée d’un moteur thermique. Elle a tout autant de charme et toujours un style inimitable.

La 500e est disponible avec deux moteurs électriques différents (95 ou 118 ch) et en trois versions: la version classique à trois portes, un cabriolet avec une longue capote en toile et une version à quatre portes. Dans la version à quatre portes, les doubles portes à ouverture antagoniste facilitent l’accès aux sièges arrière du côté du passager avant. Quel que soit votre modèle de Fiat 500 électrique favori, le sourire est de mise, c’est une petite voiture qu’il fait bon conduire.

En bref, la fiche technique de la Fiat 500e:

  • prix dès CHF 30.490.
  • traction avant, 70 kW/95 ch
  • volume du coffre: 185 – 550 litres
  • consommation: 13,0 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 180 km
  • recharge DC 10 – 80 % : /
  • émissions totales (à 200.000 km): env. 20,1 t CO2
  • coût/an (pour 15.000 km): env. 8.205 CHF

7. Nissan Leaf: dès 31.990.-

Nissan était l’une des marques précurseures de la motorisation électrique: la Leaf a été lancée en 2010 et devenait la première voiture compacte électrique à rendre la mobilité électrique accessible aux familles. En 2017, la deuxième génération de la Leaf était la toute première voiture électrique à sillonner nos routes.
La Leaf abandonne son design extravagant et s’adresse au grand public. Dans la version équipée d’une petite batterie et du moteur le moins puissant, son prix avantageux la place à la septième place de notre top 10 des voitures électriques les moins chères. La Nissan Leaf offre une autonomie de 270 kilomètres. Avec la grande batterie, elle atteint 380 kilomètres pour près de 40.000 francs. Quelle que soit la batterie, vous y trouverez un bel espace pour une utilisation pratique au quotidien pour une famille.

En bref, la fiche technique de la Nissan Leaf:

  • prix dès CHF 31.990.
  • propulsion arrière, 110 kW/150 ch
  • volume du coffre: 435 litres
  • consommation: 17,0 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 270 km
  • recharge DC 10 – 80 % en 39 minutes
  • émissions totales (à 200.000 km): env. 26,3 t CO₂
  • coût/an (pour 15.000 km): env. 8.555 CHF

8. Jeep Avenger: dès 33.600.-

Jeune, moderne, bon marché et favorite avant même son lancement au printemps 2023, la Jeep Avenger a déjà remporté le prestigieux titre de “Voiture européenne de l’année”. Les éloges sont mérités: ce SUV électrique d’un peu plus de 4 mètres de long offre le dernier niveau d’extension de la plateforme électrique Stellantis. Il s’agit du premier modèle équipé d’un moteur électrique plus puissant: 156 ch. Petit bémol: la Jeep Avenger est (pour l’instant) disponible uniquement en traction avant. Une version à quatre roues motrices devrait suivre. L’utilisation ingénieuse de l’espace intérieur et ses détails astucieux surprennent – en bien! Le rapport qualité-prix de l’Avenger est bon. Parmi notre sélection des voitures électriques les moins chères de Suisse, aucune n’offre une autonomie supérieure aux 400 kilomètres de l’Avenger.

En bref, la fiche technique de la Jeep Avenger:

  • prix dès CHF 33.600.
  • traction avant, 115 kW/156 ch
  • volume du coffre: 355 litres
  • consommation: 12,5 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 400 km
  • recharge DC 10 – 80 % en 30 minutes
  • émissions totales (à 200.000 km): non communiquées
  • coût/an (pour 15.000 km): non communiqué

9. Renault Zoe: dès 33.700.-

Commercialisée par Renault depuis 2013, la Zoe est, elle aussi, une précurseure de la motorisation électrique. Sa deuxième génération sillonne nos routes depuis 2019. Esthétiquement, la deuxième génération de la Zoe ressemble à s’y méprendre à la première génération, mais techniquement, Renault a fait des efforts. Aujourd’hui, la Zoe offre 135 ch et une autonomie WLTP de 385 kilomètres, ce qui est plus que suffisant pour un usage quotidien. Seule la puissance de la charge rapide de seulement 50 kilowatts révèle qu’il s’agit d’un modèle plutôt ancien. Malheureusement, même si elle est la voiture électrique la plus vendue d’Europe, la Renault Zoé n’aura pas de successeure. En l’achetant maintenant, vous vous assurez un morceau de l’histoire automobile de l’une des marques précurseures de la mobilité électrique.

En bref, la fiche technique de la Renault Zoe:

  • prix dès CHF 33.700.
  • propulsion arrière, 100 kW/135 ch
  • volume du coffre: 338 – 1.225 litres
  • consommation: 20,0 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 385 km
  • recharge DC 10 – 80 % en 60 minutes
  • émissions totales (à 200.000 km): env. 27,7 t CO2
  • coût/an (pour 15.000 km): env. CHF 9.152 CHF

10. Peugeot e-208: dès 34.750.-

Le géant de l’automobile Stellantis, encore jeune, développe pas à pas sa gamme électrique. Avec la Peugeot e-208, (en plus de la Jeep Avenger et de la Fiat 500e), Stellantis compte trois véhicules électriques avec un prix avantageux parmi les dix voitures électriques les meilleures marché de Suisse. La Peugeot e-208 a été la première à démarrer en 2019. Sa technique de propulsion avec un moteur électrique de 136 ch et une batterie de 45 kWh a servi de modèle à d’autres voitures Peugeot, Citroën, DS et Opel (des autres marques du groupe Stellantis). La Peugeot e-208 est restée la moins chère de toutes ces voitures électriques. La e-208 sera bientôt disponible avec le moteur électrique (156 ch) de l’Avenger. L’autonomie passera alors de 346 à 383 kilomètres.

En bref, la fiche technique de Peugeot e-208:

  • prix dès CHF 34.750.
  • propulsion arrière, 100 kW/136 ch
  • volume du coffre: 549 – 1.561 litres
  • consommation: 16,2 kWh/100 km
  • autonomie WLTP: 346 km
  • recharge DC 10 – 80 % en 24 minutes
  • émissions totales (à 200.000 km): env. 26,1 t CO₂
  • coût/an (pour 15.000 km): env. CHF 8.842 CHF
Andreas Faust

Andreas Faust

Condividi questo articolo
Share on Facebook
Tweet on Twitter
Contenuto di questo articolo

Articoli Correlati

Tabella dei contenuti